Suuns est un groupe qui produit toujours de la musique intéressante. Pas toujours accessible, mais toujours riche et recherchée. “Hold/Still” ne fait pas exception à la règle.

Le troisième album du trio montréalais débute en force avec le chaos contrôlé de Fall, une pièce durant laquelle les guitares distortionnées sont triturées, travaillées, presque sur le point d’exploser. L’oreille s’habitue assez vite à cette apparence de chaos pour s’attarder aux textures sonores fascinantes que le guitariste et chanteur Ben Shemie, le percussionniste Liam O’Neill et le guitariste et bassiste Joe Yarmush réussissent à extraire de leurs instruments.

La suivante, Instrument, est un moment plus minimaliste, un peu moins tendu qui continue d’installer une ambiance particulière. UN-NO amène finalement une rythmique simple… ce qui permet aux guitares d’être encore plus échevelées.

Resistance est un autre morceau minimaliste qui semble être autant influencé par les premières oeuvres des Residents (encore plus sur Mortize and Tenon) et l’approche hardcore de Fugazi. Seulement, en dépouillant la batterie au strict minimum, la musique demeure mordante, sans qu’on ait à être confronté à un mur de son

 

Suuns a réussi un album intense, complet, fort, avec quelques moments déstabilisants sans jamais être agressants. “Hold/Still” n’est pas un disque qui se prend à la légère ni un recueil de pièces qu’on peut lancer en “random” dans une playlist. L’univers dans lequel on nous emmène est trop différent, trop unique, pour qu’on y entre et sorte légèrement. La réalisation est signée John Congleton, qui a une longue feuille de route, ayant croisé le chemin des St. Vincent, Blondie, Modest Mouse, War on Drugs, Franz Ferdinand, Spoon, Sigur Ros, Wye Oak et des dizaines d’autres artistes de premier plan.

Chaleureusement recommandé à tous ceux et celles qui aiment plonger dans un disque avec attention, comme on plonge dans un bon roman, en y étant complètement absorbé(e).

sunns hold still

SUUNS
Hold/Still
(Secretly Canadian, 2016)

-Genre: art-rock
-Dans le même genre que Chris Cutler, Fugazi dans leurs moments calmes, The Residents durant les années 70

Lien vers l’écoute et l’achat en ligne sur Google Play
Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du label

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier
Fondateur et rédacteur en chef
Google+

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 4 500 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Nicolas a publié "Les perles rares et les grands crus de la musique" en janvier 2013, un ouvrage de 1250 pages en deux tomes.