The Cairo Gang est une formation californienne dont le nouvel album « Goes Missing » nous emmène parfois dans un monde un peu mystérieux et sombre (An Angel, A Wizard), mais surtout du côté du rock californien des années 1965-66: sur Be What You Are, c’est presque The Byrds qu’on entend, avec guitares Rickenbacher en avant plan et mélodie d’amour aigre-doux! A Heart Like Yours sent le soleil californien et les relations amoureuses difficiles comme les groupes de cette époque le chantaient si bien.

Leur 6e album est rempli de brèves chansons pop rock de deux à trois minutes qui rappellent les beaux airs des Beatles des débuts (She Dont Want You), avec choeurs, tambourine… mais aussi un peu plus de disto sur les guitares que le Fab Four pouvait imaginer.

Ici et là s’insèrent des morceaux complètement différents des autres, comme Chains, au point où l’on se demande si notre player de mp3 ne s’est pas mélangé les pinceaux et nous joue deux albums de deux groupes différents! Ces pièces ne sont généralement pas aussi efficaces que les autres, même si ces dernières se rapprochent du pastiche.

Voici quelques chansons du groupe.

The Cairo Gang est mené par Emmett Kelly et a été formé en 2006. Tout en lançant plusieurs albums de 2006, éponyme, à 2013, « Tiny Rebels » Kelly était occupé à travailler avec Will Oldham sur les oeuvres de ce dernier sous le nom Bonnie ‘Prince’ Billy & The Cairo Gang, avec le succès que l’on connaît. Kelly a également travaillé avec Azita, Joan of Arc, Angel Olsen, Edith Frost, Women and Children, John Webster Johns, et bien d’autres, en plus de lancer le label Disneyland Reform Party (!) avec l’artiste new-yorkais Stasiu Tokarski. Comme s’il n’était pas assez occupé, il fait aussi partie des groupes The Surf, The Sundried, et a co-fondé Psychojail.

THE CAIRO GANG
Goes Missing
(Drag City, 2015)

-Genre: rock californien rétro
-Dans le même style que The Byrds, The Beatles, The Hollies

Lien vers la page Facebook du groupe
Lien vers la chaîne YouTube du label Drag City

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré et rédacteur agréé, Nicolas pratique la critique en mode olympique: il parle de tout, tout le temps, depuis 1991. Il a publié 6 000 critiques de disques et concerts dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur-en-chef de 2009 à 2014. Il publie “Les perles rares et grands crus de la musique” en 2013, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016.