Bien que cette chanteuse et violoniste semble tout droit sortir d’Afrique avec son style musical unique (et son nom d’artiste), il n’en est rien! Cette jeune femme de 23 ans est originaire de Cincinnati en Ohio, et vit maintenant à Los Angeles. En fait, celle qui se fait appeler Sudan Archives a appris le violon elle-même en écoutant des enregistrements d’artistes soudanais. Elle a imaginé pouvoir intégrer cette façon unique de jouer à la démarche électronique déjà amorcée.

Et le résultat est spectaculairement intéressant!

Les six titres du premier EP de Sudan Archives présente une artiste qui réussit à suspendre le temps grâce à des arrangements épurés qui permettent de bien savourer chaque son émis. Il y a bien sûr la voix de cette jeune femme qui attire l’attention et sa présence incadescente (notamment dans le clip du single qui l’a fait remarquer Come Meh Way).

 

Il y a ensuite cette façon hyper moderne de traîter des musiques hyper traditionnelles, comme on en entend rarement. En effet, à part au sein du duo malien-français Kouyate-Neerman qui mélangeait balafon traditionnel avec bidouillages électroniques, il est plutôt rare de voir des musiciens oser aller si loin avec des éléments de musiques trad. Sur Oatmeal, quelques notes de violon en pizzicato deviennent le canvas d’une exploration sonore rythmée, alors qu’à l’inverse, sur Time, ce sont les percussions échantillonnées et les pistes de chant qui prennent toute la place. Un peu comme si Björk remixait une piste de Tinariwen.

 

Sudan Archives n’est pas qu’une assembleuse de sons et d’idées. Elle a aussi le talent de composer d’excellentes mélodies qui collent au fond du cerveau. Goldencity est l’un de ces moments puissants.

À découvrir et à suivre: ce n’est que le début d’une intéressante carrière!

sudan-archives

SUDAN ARCHIVES
Sudan Archives EP
(Stones Throw Records, 2017)

-Genre: world electro néo-trad
-Dans le même genre que Tinariwen, tUnE-yArDs, Kouyate-Neerman

Écoute et achat sur la page BandCamp de l’artiste
Lien vers la page Facebook de l’artiste
Lien vers la chaîne YouTube du label

Réagissez à cet article / Comment this article

commentaires / comments

About The Author

Nicolas Pelletier

Mélomane invétéré plongeant dans tous les genres et époques, Nicolas Pelletier a publié 6 000 critiques de disques et concerts depuis 1991, dont 1100 chez emoragei magazine et 600 sur enMusique.ca, dont il a également été le rédacteur en chef de 2009 à 2014. Il publie "Les perles rares et grands crus de la musique" en 2013, lance le site RREVERB en 2014, et devient stratège numérique des radios de Bell Média en 2015, participant au lancement de la marque iHeartRadio au Canada en 2016. Il dirige maintenant la stratégie numérique d'ICI Musique, la radio musicale de Radio-Canada.